5 conseils pour créer son agence de relocation en expatriation

familyVoilà maintenant quelques années que vous êtes installé(e) dans votre pays d’accueil, vous connaissez la région comme votre poche, les bons plans, les écoles, les meilleurs quartiers, et plus rien des us et coutumes des autoctaunes ne vous échappent !

Petit à petit, l’idée de créer votre propre société de relocation vous trotte dans la tête.

Voici 5 caractéristiques qui vous permettront de vous lancer dans une activité de relocation avec succès. Pour réaliser cet article, Expat Value a rencontré Laurence Lemoine, la fondatrice de l’agence de relocation « Valencia Expat Services ». Lire la suite

Le bénévolat de compétences en expatriation: kezako?

Portrait of volunteer group posingBénévolat de compétences, cela vous dit quelque chose? Cela consiste à mettre gratuitement un savoir-faire à la disposition d’une association le temps d’une mission.

Pourquoi choisir un engagement bénévole en lien avec ses compétences?

  • car vos compétences seront très utiles pour l’association qui bien souvent n’a pas les moyens de payer cette expertise
  • car vous poursuivrez ainsi votre trajectoire professionnelle avec cette expérience bénévole qui sera au coeur de vos compétences métier.

Lors du Salon Virtuel de l’Expat’bénévolat en juin 2017, Patrick Bertrand, Fondateur de l’Association Passerelles et Compétences, nous a expliqué l’importance de partager ses compétences, dans le bénévolat, et notamment pendant une expatriation. Lire la suite

Le bénévolat, une expérience reconnue pour une VAE

mgaphone : VAEVous voulez profiter de votre expatriation pour obtenir une certification sur la base de votre expérience professionnelle? Vous rentrez donc dans une démarche de VAE (Validation des Acquis d’Expérience). Saviez-vous qu’il vous est possible de valoriser votre expérience bénévole à l’étranger?

Lors du Salon Virtuel de l’Expat’bénévolat en juin 2017, Odile Papion de VAExpat est venue expliquer:

  • comment se déroule une VAE lorsque l’on est expatrié
  • et comment une expérience bénévole en expatriation peut être valorisée dans ce parcours.

Lire la suite

Recherche d’un job après une expat: attendez-vous à un possible choc culturel!

Woman with big goals carrying large box. Career challenge target conceptVos cartons sont presque faits et le retour « à la maison » est maintenant imminent, après plusieurs années à l’étranger. Faut-il commencer à rechercher un travail ou un projet professionnel avant d’être rentré? Ou bien, faut-il attendre d’avoir poser ses valises? Quels conseils pour préparer au mieux ce retour au pays? Est-ce difficile?

Sandrine Puichaffret a passé quelques années à Dubaï, après avoir vécu en Espagne et aux USA. Elle a travaillé dans les Emirats comme Directrice de la Communication d’une société Internationale sur la zone Afrique et Great Middle East. Lors de son retour à Paris, elle a senti un fort décalage culturel. Elle nous raconte les difficultés de ce retour et nous partage ses conseils pour traverser ce choc culturel.
Lire la suite

Carrière expat : 5 trucs simples pour que l’été fasse murir votre projet professionnel

portrait of the young woman with laptopL’année scolaire s’achève et votre recherche professionnelle n’a pas encore abouti.
Dans ces circonstances, nous sommes souvent partagés entre plusieurs sentiments :

  • soulagement de faire une pause et de s’échapper de cette recherche qui patine
  • frustration d’interrompre le fil d’une démarche qui a été si difficile à mettre en place
  • angoisse à l’idée qu’il faudra reprendre, qu’on ne saura plus faire à la rentrée, qu’on n’y arrivera peut-être pas
  • joie à l’idée des vacances qui se présentent.

Voici quelques suggestions pour profiter au mieux de cette période de retour estival et pour être prêt à la rentrée. Lire la suite

Femme et cadre dirigeant après une expatriation, oui c’est possible !

Le retour en France après une expatriation est parfois compliqué… notamment pour le retour à l’emploi. Pourquoi ne pas profiter de cette opportunité pour vous lancer dans une formation et de viser des fonctions de cadre dirigeant ou de créer votre propre entreprise?

3 femmes témoignent de leur expérience au sein de l’Executive MBA de NEOMA Business School. Lire la suite

Orthophoniste, un métier nomade?

Cute little girl at speech therapist officeEst-il possible de poursuivre son activité d’orthophoniste quand on choisit de vivre à l’étranger?

Domitillia est orthophoniste depuis 18 ans et a vécu dans de nombreux pays (en Angleterre, dans le Jura, au Japon, à Singapour et aujourd’hui en Allemagne).  Lors de sa dernière expatriation (à Dresde en Allemagne), elle a choisi d’adapter son métier en travaillant principalement à distance. Elle nous explique sa démarche.

Adapter mon métier à notre nomadisme

Il existe un réel besoin en orthophonie auprès de la communauté expatriée. Certaines familles sont isolées et ne disposent pas d’orthophoniste francophone proche de chez eux. Alors à mon arrivée à Dresde, j’ai souhaité créer un cabinet qui permette de rendre l’orthophonie accessible aux personnes vivant à l’étranger, où qu’elles soient. Pour cela, j’ai adapté ma méthode de travail pour proposer des séances d’orthophonie à distance via Skype le plus souvent.  Lire la suite

Revue de presse: bien enregistrer son nom de domaine

Thief stealing idea from businessmanArticle Les Echos 11 mai 2017

Dans cet article publié sur le site des Echos: « les bons réflexes pour enregistrer son nom de domaine » , vous trouverez de nombreuses informations pour savoir comment protéger sa marque, son nom de domaine lorsque l’on crée son entreprise.

C’est une étape importante, qui fait partie de la Check list pour créer son business nomade!

 

Votre activité est-elle imposable en France ?

International tax sign concept illustrationLes problématiques fiscales sont, dans l’absolu, complexes. Une fois expatrié, installé à l’étranger, la règle se confirme. Mais pas de panique ! Voici un tour d’horizon express des bonnes questions à se poser et des critères à prendre en considérations pour s’y retrouver.

On gardera en mémoire qu’il faut distinguer la fiscalité liée à votre qualité de personne physique (parce que vous êtes salarié, entrepreneur sans structure ou que vous avez perçu des revenus tirés de votre société), de la fiscalité liée au résultat généré par votre société (ce sera le cas si vous avez créé une société pour exercer votre activité). Lire la suite