Le mentor, l’allié en or de la réussite

Mentor LetterpressCoaching, mentoring, consulting sont devenus très à la mode! Avoir recours à l’un d’eux vous a d’ailleurs peut-être déjà traversé l’esprit, non? Que vous soyez salariés, porteurs de projet ou entrepreneurs, l’aide précieuse de personnes plus expérimentées peut faire la différence dans votre parcours.

Quand on se lance dans l’entrepreneuriat, on se sent souvent seul et parfois désarmé face à certains choix, certaines orientations à prendre. Ce coup de pouce peut donner des ailes!

Certaines études montrent d’ailleurs que près des trois quarts des entrepreneurs ayant eu recours au mentorat ont réussi à poursuivre leurs activités au-delà de 5 ans et ont significativement augmenté leur chiffre d’affaires.
La distinction entre un coach et un mentor n’est pas toujours évidente.

  • Le coaching professionnel se définit comme une relation suivie, dans une période définie. Il permet au client d’obtenir des résultats concrets et mesurables dans sa vie professionnelle et personnelle. Le client va donc approfondir ses connaissances et améliorer ses performances. Le coach est rémunéré.
  • Le mentor est une personne qui a vécu ce que vous vivez à l’heure actuelle et a surmonté toutes ces étapes. Il est plus senior que le mentoré. C’est une personne qui devient un confident professionnel. Il aiguille votre réflexion afin que vous trouviez vous-même les réponses à vos questions. Et il vous fait bénéficier de son expérience et de son recul. C’est une approche bénévole, une relation humaine d’échanges. La période n’est pas forcement définie : dans le cas d’un entrepreneur, la relation durera le temps du processus de création, pour un employé le temps de l’activité salariée, pour un mentorat informel à chaque prise de décisions importantes pour un choix de carrière…

 

A quel moment peut-on avoir recours au mentorat ?

À tout moment! Que vous soyez en phase de création, structuration ou en pleine réflexion sur votre carrière ou votre activité, c’est un regard extérieur précieux. Quand on décide de se lancer, les conseils et les avertissements sont nombreux. Mais qui connait vraiment votre quotidien si ce n’est quelqu’un qui a vécu le même parcours ! Face aux grandes décisions de l’aventure entrepreneuriale ou professionnelle, on est toujours seul ! Quelle direction prendre ? Fait-on les bons choix ? Le mentor a souvent expérimenté ces questionnements, vécu ces moments de solitude, connu ces doutes … A travers son expérience, il permet au mentoré d’avancer mieux et plus vite dans la construction de son projet ou sa réflexion. Mais sans jamais prendre les décisions à sa place !

Bénéficier des conseils d’un mentor est un atout majeur car il est neutre. Le but « in fine » du mentorat est de renforcer votre autonomie à tous les niveaux (managérial, décisionnel, …)

Echanger avec votre mentor, c’est l’occasion rêvée de prendre du recul et d’accepter l’aide, les conseils… Et n’oubliez pas que la critique est toujours constructive !

Comment trouver son mentor ?

Si vous êtes salariés, vous n’aurez pas à choisir. Les grandes entreprises offrent de plus en plus de programmes de mentorat à leurs managers et forment des couples mentor-mentoré selon les profils.

D’autres personnes identifieront naturellement quelqu’un de plus senior qu’eux qui deviendra un mentor officieux. La relation se construira de manière informelle au fil des années. Elles se tourneront alors de temps à autre vers ce conseil lors des moments charnières de leur carrière.

Si vous êtes entrepreneur, vous pourrez trouver des offres de mentorat dans certains réseaux ou programmes d’accompagnement.

Chez L-start, nous avons eu à cœur dès le lancement de notre plateforme d’accompagnement des femmes entrepreneures d’offrir un mentorat s’appuyant sur notre réseau d’entrepreneures confirmées et souhaitant transmettre leur expérience à de « jeunes pousses ». Avec plus d’un an de recul, les retours sont extrêmement positifs, tant du point de vue des mentors que des mentorées !

Les ingrédients gagnants d’une relation Mentor-Mentoré !

L’Ecoute est un élément clé. Il ne doit pas y avoir de jugement de valeur. Le mentoré doit sentir qu’il peut se livrer librement en sachant que son mentor ne le jugera pas.

La confidentialité. Elle doit être à tous points de vue respectée ! Le respect que se portent mentoré et mentor est la base d’un mentorat réussi : respect des idées, respect des choix, respect de l’individu, respect du secret… Le mentoré doit pouvoir s’exprimer dans un climat de confiance.

Le bon duo. Tous les facteurs de réussite évoqués s’avèrent essentiels, mais la constitution du binôme est peut-être le plus important de tous. Il est important de comprendre en détail le contexte, les objectifs et les besoins du mentoré. Que le mentorat soit choisi ou imposé, le binôme doit se reconnaître et s’apprécier. Mentor et mentoré, tel un couple, doivent se plaire. C’est avant tout une aventure humaine !

Les bénéfices pour le mentoré

Le mentor apporte une aide précieuse à des moments clés de vie de l’entrepreneur ou du salarié. Les bénéfices sont nombreux.

Confiance. Cette relation aura un impact sur le regard que porte le mentoré sur lui-même. Ces échanges avec un pair plus senior permettent souvent de venir à bout de ce sentiment d’illégitimité que beaucoup d’entrepreneurs rencontrent.

Recul. Pas toujours évident de s’arrêter dans cette course au temps et aux résultats pour porter un regard juste sur son activité, sa carrière et sa capacité à prendre les bonnes décisions. Le mentor a ce regard neutre et expérimenté qui peut rendre la vue au mentoré !

Meilleure connaissance de soi. Le mentor, en partageant son expérience avec son mentoré, l’aide à identifier ses points forts et ses axes d’amélioration, mais aussi ses peurs et désirs. Le mentoré sort grandit.

 

Pas encore suffisamment ancré dans les mœurs entrepreneuriales, le mentorat gagne à être généralisé! Souvent incapables de prendre du recul sur leur projet et son développement, les porteurs de projet, freelances, indépendants sont trop occupés à essayer d’assurer la construction ou la survie du projet. Alors, au diable l’orgueil et cette envie de tout faire soi-même, trouvez vite votre mentor !

Et si vous sentez qu’en complément vous avez besoin d’outils, d’aide pour définir votre projet, votre business plan ou votre plan d’action, n’hésitez pas à faire appel à un coach, spécialiste de l’accompagnement.

Article réalisé par Sophie Courtin-Bernardo, Co-fondatrice de L-Start

logo-l-start-et-sophie