Alexandra alias Agi: d’Alger au Caire, peindre pour s’imprégner et rencontrer

img_1626La vocation artistique d’Alexandra est née très jeune, dès ses premiers cours aux Beaux Arts en Bretagne. Elle a suivi des études de communication graphique et a travaillé pendant plusieurs années comme Directrice Artistique dans la publicité en France. Expatriée aujourd’hui en Algérie, Alexandra nous partage son parcours de peintre et nous raconte comment ses expatriations sont venues nourrir sa créativité.

Une première expatriation en Algérie : le temps de reprendre lien avec la peinture et le dessin

En effet, après 10 années de vie professionnelle dense en France, Alexandra a pris le temps de se retrouver dans la peinture en arrivant à Alger. Pendant cette période, elle donnait des cours de peinture et de dessin, et peignait pour elle, sans exposer. Les premières commandes de tableaux sont nombreuses auprès de ses amies expatriées. Ces femmes sont colorées, expressives et un brin naïves.

L’expatriation en Egypte: l’expérience d’une première expo !

C’est à son départ pour l’Egypte qu’elle s’est véritablement remise à peindre de manière plus intensive et régulière. Elle était très attirée par les portraits du « Fayoum » du 1er siècle après Jésus-Christ et par ces regards anciens et passés. Elle travaille l’acrylique sur toile en essayant de se rapprocher visuellement des techniques de l’époque, cire, encaustique sur bois et pigments naturels. Il en est ressorti un travail modernisé et stylisé, à son image. Elle a réalisé alors une série de 20 portraits qu’elle a exposé pendant 15 jours au Centre culturel américain du Caire. Cette première rencontre avec le public a été une riche expérience et lui a donné confiance et envie pressante de recommencer… La condition féminine est un sujet visuel qui la passionne.

Une deuxième expatriation en Algérie: des rencontres extraordinaires autour de son projet « Haïk Vibes »

img_1635Retour à Alger pour une nouvelle expatriation ! Bien qu’Alexandra connaisse déjà les lieux, elle a choisi à son arrivée de s’imprégner en profondeur de la culture locale avant de se remettre à la peinture. Pendant toute cette période, elle a sillonné Alger, rencontré des hommes et des femmes, tranquillement muri son projet. Il est alors arrivé un moment où il était dans sa tête, prêt à être posé sur une toile. Elle a choisi le thème du Haïk, vêtement féminin traditionnel. Une série de 15 portraits de femmes portant le Haïk est né sous son pinceau. Sur son blog, Alexandra présente cette expo sous ses mots :

« Dans une ruelle d’Alger, on croise souvent des silhouettes blanches se faufilant, de manière gracieuse, au milieu de la foule, (…), c’est le haïk… Cette étoffe, symbole de pudeur et de noblesse, tenait et tient toujours une grande place dans la société algérienne.(…) Ce qui est certain c’est que le haïk sublime la beauté de ces femmes. En effet, plus on cache, plus on laisse place au fantasme et à l’imagination… »

img_2434Comment a-t-elle pu exposer en Algérie? C’est l’histoire d’une rencontre, avec la responsable d’une galerie d’Art, dans le centre d’Alger. L’idée de cette expo sur le Haik a conquis la galériste et peintre Valentina Ghanem. Et quelques semaines plus tard, Alexandra présentait ses peintures au public Algérois au sein de la Galerie Sirius, en plein centre d’Alger. Outre l’expérience forte d’exposer ses toiles, elle a vécu des rencontres incroyables durant cette exposition, et a même expérimenté les plateaux télés et radios!

A quand la prochaine exposition ?

Aujourd’hui Alexandra continue à avoir plein de projets. Nous ne saurons pas sur quel thème elle prépare sa prochaine exposition… Ce qui est sur c’est qu’en partant en expatriation, elle savait que c’était dans la peinture qu’elle se réaliserait. Elle estime avoir la chance d’avoir une carrière portable. Alors, où bon le vent l’emmène, elle continuera à s’imprégner du lieu dans lequel elle vit pour partager ses émotions et sa vision à travers ses peintures !

Interview réalisée par Blandine Lavaux

Pour en savoir plus sur Alexandra :
Son blog : http://agi-paintingsforlife.jimdo.com

img_2437Les articles de presse :