Florence R. – Pakistan – Collaboration avec une ONG par la création d’une ligne d’accessoires d’enfants

« Ce projet a été pour moi très important pour reprendre confiance en moi, (…) j’avais en moi l’énergie, la volonté, la créativité de me réinventer »

Quelle fonction? Création d’une ligne d’accessoires d’enfants (nommé Basanti = Cerf volant en Urdu)
Pour quelle structure? En collaboration avec des ONG locales qui aidaient des femmes qui étaient abandonnées/répudiées par leurs maris
Quand ? 2006-2008
Avec quel statut? Bénévolat
Où? Islamabad (Pakistan)
En quelques mots? Avec une amie française, nous avons créé ce projet de A à Z. Nous avons créé les modèles, trouvé les tissus et les accessoires sur le marché local . Trouvé l’ONG et discuté ensemble de notre projet et d’une possible collaboration. Organisé et élaboré les points de vente et les ventes sur places
Ce que tu as appris ?
  • Gestion d’un projet
  • Collaboration avec une associée
  • Aptitudes interculturelles (travail avec les femmes pakistanaises, leurs valeurs et leurs principes)
  • Plus consciente de ma propre vision culturelle d’un projet
  • A rester concentré sur un projet, sur un engagement afin de ne pas sombrer dans le négativisme et le replis sur moi (durant notre séjours la vie était très difficile à Islamabad – beaucoup d’attentats terroristes)
  • Ce projet m’a aidé à tenir la tête au-dessus de l’eau
Une experience Marquante car…
  • Fière d’avoir réussi ce projet et d’avoir pu apporter un peu d’aide à ces femmes qui en avaient vraiment besoin
  • Des moments d’échanges entres femmes de différentes cultures. Ces rencontres étaient toujours très touchantes et humainement cela m’a énormément apporté
  • Une amitié encore existante aujourd’hui entre mon associée et moi-même
  • J’ai compris que pour moi il était important de faire un projet, d’avoir une activité qui avait un sens
  • Une confiance en moi et en mes compétences
Mais encore?  Ce projet a été pour moi très important pour reprendre confiance en moi, me dire que même si je n’avais pas une carrière telle que je me l’étais imaginée, j’avais en moi l’énergie, la volonté, la créativité de me réinventer, même dans un endroit très difficile et dans des conditions très compliquées.   Nous avons été évacué du Pakistan pour des raisons de sécurité et en revenant en Belgique je me suis posée la question : « Et maintenant, qu’est-ce que je vais faire avec toutes ses expériences enrichissantes, mais quand même tellement différentes ?

D’autres expériences marquantes de Florence R. à lire sur notre blog: